Figures de villes

Lundi 16 janvier 2017

salle Celan

Petite discographie : le zouglou et la ville (Louise Barré et Arnaud Ahigro)

Et un peu plus :

– Didier Bilé Gboglo koffi, 1990.

Khassidas mourides et tijanes. L’imprimerie et la diffusion de la poésie dévotionnelle soufie à Dakar (Omar N’Diaye)

Les fondateurs des confréries soufies mouride et tijane au Sénégal ont laissé une œuvre abondante écrite en langue arabe. Le livre arabe en Afrique de l’Ouest est surtout connu sous sa forme manuscrite – les manuscrits de Tombouctou. Au Sénégal, les poésies confrériques connaissent pourtant depuis les années 1950 une forme d’édition imprimée originale qui s’est développée à la faveur de l’urbanisation.

Il s’agira de présenter brièvement :
– le livre de khassida (contenu, styles calligraphiques, mise en page, matériaux)
– ses modes de production et de distribution
– les pratiques socio-religieuses dont il fait l’objet.

Alger, photographiée (Rym Khene)

L’exposé retrace l’histoire des représentations photographiques de la ville d’Alger, avec un parcours de la photographie coloniale aux artistes contemporains. Voir notamment en ligne les travaux de :

Voir ici le travail de photographe de Rym Khene sur son site personnel ainsi que sur son profil Facebook en accès libre.

Rym Khene
Rym Khene

 

 

Enregistrer

Carnet de séminaire