Rencontre avec Omar Victor Diop

Dimanche 10 avril, 15h30

Entrée libre

Omar Victor Diop, Re-mixing Hollywood, American Beauty, 2013.
Omar Victor Diop, Re-mixing Hollywood, American Beauty, 2013.

Comment un diplômé de l’ESCP est-il devenu un photographe de renom, exposé dans le cadre de Paris Photo au Grand Palais ? Quelle version africaine des grands classiques du cinéma ? Pourquoi Saint Benoît de Palerme dit Saint Benoît le Maure porte-t-il un ballon d’or ? Peut-on s’habiller de bouteilles ? Comment porter le wax ? Jusqu’où pousser l’art de la mode ? Comment photographier l’identité ? Autant de questions que nous pourrons poser ensemble ce dimanche : la rencontre sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir l’oeuvre de l’artiste et d’en discuter avec lui.

 

Pour commencer à préparer la rencontre, n’hésitez pas à consulter le site d’Omar Victor Diop !

Pour les plus cinéphiles, le site du projet Remixing Hollywood, conçu avec le photographe Antoine Tempé.

Imaginer le monde de demain (Le Monde) : un petit texte-manifeste d’Omar Victor Diop.

Un reportage récent consacré à Omar Victor Diop, avec une intervention d’André Magnin et une interview de l’artiste. Quelques formules que nous avons trouvées intéressantes  :

  • « Ce qui le fait le succès d’Omar aujourd’hui, c’est qu’on voit qu’il est à la fois africain et mondial. » A. Magnin
  • « J’ai réalisé que, en tous cas pour les gens de notre génération, on a une sorte de culture globale. Avec la télé, le cinéma et la littérature, on est tous connectés, on a tous les mêmes idoles dans la musique, dans le cinéma. »
  • « L’ esthétique, je la conçois comme un mode de narration. C’est-à-dire que par exemple, dans le cas de Diaspora, c’est un travail de mémoire et une contribution à une conversation universelle sur le mieux-vivre ensemble. »

Pour une réflexion plus générale sur la représentation contemporaine de l’africanité : « Construire la blackness depuis l’Afrique, un renversement heuristique. », Politique africaine 4/2014 (N° 136) , p. 5-19.

Carnet de séminaire