Rencontre avec Jean Bofane

Le lundi 28 novembre, à 18h

Salle Celan : entrée libre dans la limite des places disponibles

Pour sa sixième rencontre, Afriques Transversales accueille l’écrivain congolais Jean Bofane, auteur des Mathématiques congolaises (2008) et de Congo Inc. (2014), couronné entre autres par le prix des 5 continents. Dans une véritable polyphonie romanesque, venez découvrir un « testament de Bismarck » émaillé de chinois ou l’histoire d’un Pygmée devenu chef en de guerre en jeux vidéos ! Comment les mathématiques deviennent-elles argument littéraire ? Comment écrire sur le Congo aujourd’hui ? Que se passe-t-il quand les films d’horreur deviennent une langue à part ?
Autant de questions que nous réjouissons de poser avec vous !

Nous discuterons surtout des textes suivants :

  • Mathématiques congolaises, Paris, Actes Sud, 2008.
  • Congo Inc. Le Testament de Bismarck, Paris, Actes Sud, 2014.
  • Pourquoi le lion n’est plus le roi des animaux, Paris, Gallimard Jeune, 1996.

Quelques liens et lectures pour préparer la rencontre :

  • Jean Bofane à la Grande Librairie pour la publication de Congo Inc. ou comment le mondialiste devient « mondialisateur » et Tintin un hologramme.
  • Pour une interview de Jean Bofane sur son parcours d’écrivain engagé et sur la situation du Congo dans le monde.

« On vit sur un globe : le Congo n’a jamais été à la périphérie du monde. »

  • Pour une lecture de Congo Inc. au prisme des « éblouissements » des sociétés contemporaines, voir Joseph Tonda, L’impérialisme postcolonial, Paris, Khartala, 2015, p. 66-67.
  • Pour un point de vue de Jean Bofane sur la scène de l’art congolais, voir le catalogue de Beauté Congo, Paris, Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris, 2015.
  • Pour approfondir les interactions entre jeu vidéo et littérature, voir par exemple  Yves Chevaldonné, « Intertextualités : jeu vidéo, littérature, cinéma, bande dessinée », Hermès, La Revue, 1/2012 (n° 62), p. 115-121.

Carnet de séminaire